Coronavirus

Alors comment ça va aujourd'hui ??? Êtes-vous bien dans vos baskets ou êtes-vous en colère ???
Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 429
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Shed » 15 sept. 2020, 20:18

Nostromo a écrit :
15 sept. 2020, 18:03
... Je partage d'ailleurs tout à fait ta réflexion sur la fragilité de l'existence (ma réflexion va jusqu'à conclure à son insignifiance, mais je ne sais pas si tu as poussé aussi loin).
Certes mais juste réel, ça me suffit riree
Nostromo a écrit : Voui d'ailleurs tiens à ce sujet, j'avais posté dans un autre topic un tableau qui aurait peut-être plus sa place ici, qui estimait pour chacun des traitements de fond de la sep les dangers éventuels qu'il présentait face au virus actuel. En voici donc le lien ...
Tout ce qui titille mon système immunitaire, je m'en méfie comme de la peste pcq c'est notre armée personnel et quel pays peut se passer d'une défense nationale, aujourd'hui ?
Comme me le disait un de mes 1er entraineur, si tu veux la paix, prépare la guerre ragee
D'autres part, quelques temps avant l'apparition de mes 1er symptômes, une vaccin m'avait été injecté (corrélation ou pas j'en sais rien ! et/ou peut être avec un effet cumulatif avec un gros choc émotionnel !!!)
Toujours est il que je ne peux m'empêcher de faire le lien avec une info émanant d'un médiapart allemand, il y a quelques années, qui avait levé un lièvre sur une commande gouvernementale de vaccins grippaux dont les caractéristiques du produit étaient bien différentes de celle donnée au reste de la population. Et là je n'ai que ma bonne foi pour en attester, dans la mesure où, je ne retrouve plus l'info :shock:
Nostromo a écrit : Cela dit fêlé certainement, en revanche je n'ai pas de moquette chez moi que je pourrais fumer. J'ai d'autres produits que je trouve bien meilleurs, le plus souvent en provenance de la Havane.
Tant qu'il ne prvient pas de la Jamaïque, tu es encore crédible.
Jah man rastafaraï mdr3
Nostromo a écrit : Tout est relatif tu me diras, mais si jamais c'était à $A$1 que tu faisais référence, c'est une notation qui répond bien à ma soif d'absolu .
Je ne sais plus si c'est des références relatives ou absolus pcq je ne veux plus le savoir meteeo
Comme je l'avais dit plus haut : Il n'y a pas plus idiot que celui qui ne veut pas comprendre :shock:
Nostromo a écrit : Qu'on soit malade ou en bonne santé, rien ne tombe jamais tout cuit dans la bouche. Se forcer à l'apprentissage d'un nouveau domaine, quel qu'il soit, est une des meilleurs façons de ne pas laisser notre cerveau se complaire dans la passivité.
Tout à fait mais l'apprentissage en matière de sciences dites "exactes" me donne désormais des boutons, voire même, mettent mon cerveau en mode "barricade". Par contre, je privilégie maintenant et très, très largement, celles dites "humaines"
ça fera l'affaire tu penses pour faire en sorte que mon cerveau ne se complaise pas dans la passivité ?

Hasta la vista amigo slt

Et n'oublie pas, fumer nuit gravement à la santé :wink:
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Accro
Messages : 2055
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Nostromo » 16 sept. 2020, 11:14

Le bonjour du jour :),

Tiens, hier soir il y avait une émission fort intéressante sur Arte, sur "Big Pharma", qui selon moi présentait des travers de l'industrie pharmaceutique beaucoup plus concrets et préoccupants que ceux dont on entend habituellement parler ici ou là. Je suppose qu'on doit pouvoir réussir à la voir ici : https://www.arte.tv/fr/videos/085428-00 ... puissants/.
PatrickS a écrit :Il faut aussi noter que les cas en réanimation sont beaucoup moins graves: beaucoup moins d'intubation. [...] Le virus, en mutant, aurait il perdu de sa virulence?
Là dessus, j'ai entendu dire que ça venait d'une meilleure connaissance de la maladie, que les médecins s'étaient aperçus que l'intubation était moins efficace et plus risquée que l'utilisation d'un simple masque d'assistance respiratoire. Quant à une perte de virulence, j'ai vu passer l'hypothèse étayée que celle-ci serait due, un peu comme pour la grippe saisonnière, à la température extérieure ; ce qui laisse craindre un possible regain de virulence avec l'arrivée de l'automne.

Quant au Pr. Raoult, heureuse coïncidence, on dirait qu'il suffisait que je m'en inquiète ;), il passe ce soir en direct, dans une émission qui, à la différence de beaucoup d'autres, prend le temps d'approfondir, à 20 heures sur LCI, interrogé par le transfuge mi-suisse Darius Rochebin, dont j'apprécie beaucoup la forme (et le fond) des interviews. Je recommande donc a priori vivement.
Shed a écrit :Tout ce qui titille mon système immunitaire, je m'en méfie comme de la peste pcq c'est notre armée personnel et quel pays peut se passer d'une défense nationale, aujourd'hui ?
Monaco mdr mdr
Comme me le disait un de mes 1er entraineur, si tu veux la paix, prépare la guerre ragee
L'info est jusqu'ici passée sous mon radar : entraîneur, quel sport ?
Et là je n'ai que ma bonne foi pour en attester, dans la mesure où, je ne retrouve plus l'info :shock:
La bonne foi, c'est déjà une qualité rare.
Se forcer à l'apprentissage d'un nouveau domaine, quel qu'il soit, est une des meilleurs façons de ne pas laisser notre cerveau se complaire dans la passivité.
Tout à fait mais l'apprentissage en matière de sciences dites "exactes" me donne désormais des boutons, voire même, mettent mon cerveau en mode "barricade". Par contre, je privilégie maintenant et très, très largement, celles dites "humaines"
ça fera l'affaire tu penses pour faire en sorte que mon cerveau ne se complaise pas dans la passivité ?
La réponse à ta question est surlignée au dessus :).

Cela dit, ta phrase laisse supposer que tu suis une ligne de plus grande pente, tu vas "au plus facile", en tout cas vers ce qui ne provoque ni éruption ni érection. Pourquoi t'interdire de t'intéresser aux deux, si possible avec à chaque fois la même curiosité toute scientifique de l'expérimentation pratique ?

Si à la pratique tu préférais la théorie, je te renverrais bien à Thomas d'Aquin et ses recherches autour de la philosophie d'Aristote, en particulier l'analogie de l'être (socialité de l'homme), suivies immédiatement de la lecture contradictoire de Pascal (solitude de l'homme). Étant donné la difficulté pour hiérarchiser tout ça autrement que par des jugements subjectifs, ... bref :). Les deux sont selon moi d'égal intérêt, mais l'un dit blanc quand l'autre dit noir : nous voici bien avancés.

Mon sentiment est que l'ennemi intime qu'il s'agit d'écraser, c'est l'égo, mais là on risque de déraper.
Et n'oublie pas, fumer nuit gravement à la santé :wink:
Crever d'un cancer du poumon pour cause d'abus de Cohiba pourra être vu comme mon ultime victoire contre la sep, à laquelle mon action volontaire aura réussi à empêcher qu'elle ait le dernier mot :mrgreen:
Il n'y a pas plus idiot que celui qui ne veut pas comprendre :shock:
On est tous l'idiot de quelqu'un d'autre :).

Cette discussion me redonne mes vingt ans tiens, merci !

A bientôt,

JP.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
zoniko
Fidèle
Messages : 366
Inscription : 05 sept. 2017, 09:57
Ville de résidence : saint maur
Prénom : nicolas
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par zoniko » 16 sept. 2020, 11:55

Pour la citation de la paix avec la guerre, elle ne vient pas de ton entraineur, d'ailleurs j'allais écrire que ça venait de Rome

https://fr.wikipedia.org/wiki/Si_vis_pacem,_para_bellum

Sinon le pays le plus connu sans armée est le costa rica (sous protection des usa je pense).

Voilà ma contribution au coronavirus

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
VIP
Messages : 3062
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par PatrickS » 16 sept. 2020, 14:20

Bonjour,
Nostromo a écrit :
16 sept. 2020, 11:14

Quant au Pr. Raoult, heureuse coïncidence, on dirait qu'il suffisait que je m'en inquiète ;),
Il suffit d'aller sur le site de l'IHU et on peut voir toutes les vidéos publiées régulièrement. Désolé, mais ce n'est pas ton message qui lui a fait publier une vidéo. :roll:
De plus, on trouve tous leurs articles, publiés en pré print, pour pouvoir les voir AVANT qu'ils ne soient publiés (ou non). Les articles sont en Anglais, mais tout est en libre accès.

https://www.mediterranee-infection.com/
Nostromo a écrit :
16 sept. 2020, 11:14
il passe ce soir en direct, dans une émission qui, à la différence de beaucoup d'autres, prend le temps d'approfondir, à 20 heures sur LCI, interrogé par le transfuge mi-suisse Darius Rochebin, dont j'apprécie beaucoup la forme (et le fond) des interviews. Je recommande donc a priori vivement.
Je le regarderais en replay. Je suis impatient de voir si cet interview sera orienté (anti Raoult) ou non.

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 429
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Shed » 16 sept. 2020, 16:38

Hello tutti,
Nostromo a écrit :
16 sept. 2020, 11:14
Tiens, hier soir il y avait une émission fort intéressante sur Arte, sur "Big Pharma", qui selon moi présentait des travers de l'industrie pharmaceutique beaucoup plus concrets et préoccupants que ceux dont on entend habituellement parler ici ou là ...
Vu !
Je pensais y voir l'info dont je parlais hier, ben non !
Mais nous étions en plein dans le sujet :wink:

Rien de nouveau pour moi, ils ne faisaient que rappeler le lien très serré entre décideurs politiques et l'industrie en question, voire même pire, la prise en main de cette même industrie des commandes à la place des états !!!
Nostromo a écrit : Monaco mdr mdr
ou Andorre et d'autres principautés, qui ont leurs chaperons.
Nostromo a écrit :
Comme me le disait un de mes 1er entraineur, si tu veux la paix, prépare la guerre ragee
L'info est jusqu'ici passée sous mon radar : entraîneur, quel sport ?
ragee ragee ragee

Toute la fin de mon message est partie en fumée au moment de l'envoyer !!!

J'ai juste conclue par :
Nostromo a écrit : Cette discussion me redonne mes vingt ans tiens, merci !
T'as trouver un nouveau nonos à ronger Nonostromo riree

et bonne fin de journée les scléreux vertueux :wink:

Le Ctrl "S" (enregistrement ) m'a souvent joué des tours mais il ne marche pas sous cette interface !!

Zuuut !
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Accro
Messages : 2055
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Nostromo » 17 sept. 2020, 15:22

Bonjour du jour,
Shed a écrit :
Tiens, hier soir il y avait une émission fort intéressante sur Arte, sur "Big Pharma", qui selon moi présentait des travers de l'industrie pharmaceutique beaucoup plus concrets et préoccupants que ceux dont on entend habituellement parler ici ou là ...
Vu !
Je pensais y voir l'info dont je parlais hier, ben non !
Mais nous étions en plein dans le sujet :wink:

Rien de nouveau pour moi, ils ne faisaient que rappeler le lien très serré entre décideurs politiques et l'industrie en question, voire même pire, la prise en main de cette même industrie des commandes à la place des états !!!
Ils présentaient surtout le fait que les labos inventaient de moins en moins de nouvelles molécules et se contentaient de les recycler, de leur donner un nouvel emballage, une nouvelle indication, pour les remettre ensuite sur le marché à un prix (curieusement) très supérieur.

Plusieurs raisons à cela, la première étant que ça permet de déposer un nouveau brevet pour le produit, et par conséquent d'étendre sa durée d'exploitation avant que le brevet ne tombe dans le domaine public et n'ouvre ainsi la porte à la fabrication de génériques. En marketing, pour désigner ce moment le plus rentable du cycle de vie d'un produit, on parle de "vache à lait" : les coûts de R&D sont amortis depuis lurette, et tant qu'on fait durer le monopole bah c'est jackpot.

Quelques exemples tirés directement du très juteux marché de la sclérose en plaques riree

- la molécule la plus récente à avoir obtenu une AMM de la FDA pour le traitement de la sep (AMM obtenue le 29 mars 2019) est la cladribine, commercialisée par Merck Serono sous le nom de Mavenclad (traitement per os). Molécule toute récente issue d'une coûteuse recherche de pointe ? Hahaha : la molécule existe en fait depuis des décennies, elle a reçu sa première AMM de la part de la FDA le... 26 février 1993. Sauf que c'était alors en tant qu'anticancéreux : il s'agit dans ce cas d'une chimiothérapie qui cible certaines formes de leucémie, commercialisée sous le nom de Leustatin (traitement par injection). Contre la sep, un seul comprimé de ce traitement contient 10 mg de cladribine et est facturé aux USA, on s'assoit avant de lire la suite, j'aurai prévenu, autour de 8'500 USD (source : https://www.drugs.com/price-guide/mavenclad). Si on l'achète sous le nom de Leustatin, les 10 mg coûtent autour de 300 USD : même quantité du même principe actif, juste trente fois moins cher.

- un autre traitement relativement récent, le Plegridy de chez Biogen (AMM obtenue le 18/08/2014), est un "vulgaire" interféron-béta 1a, molécule qui avait obtenue sa première AMM dans le cadre de la sep en... 1996. Oui mais en 1996 c'était sous forme d'injection, le Plegridy est per os, ça permet de repartir sur un nouveau brevet.

- ne croyez pas un instant que les bons produits du terroir français échappent à ce travers. L'alemtuzumab est peut-être, de toutes, la molécule qui a la plus belle histoire. Molécule commercialisée par Sanofi sous le nom de Lemtrada, c'est une des plus récentes à avoir obtenu le feu vert de la FDA pour son utilisation contre la sep : novembre 2014. Un anticorps monoclonal, là c'est du sérieux, forcément de la recherche de pointe, autre chose que la cladribine quoi ? Pour celui qui veut affirmer une telle chose, ça commence pas trop mal : la molécule a été développée à l'université de Cambridge, département de pathologie, (et donc commercialisée ultérieurement sous le nom de Campath). La suite est moins plaisante : ce développement date de, on se rassoit si jamais on s'était relevé, ... 1983 :). La première AMM de la FDA pour le Campath date de 2001, et évidemment pas contre la sep mais en tant qu'anticancéreux là encore, et contre la leucémie là encore. La durée relativement longue entre le développement initial et la première AMM venait d'effets secondaires potentiels jugés inacceptables par l'Université de Cambridge, qu'il a fallu prendre le temps de résoudre.

Et donc, lorsqu'il a reçu sa première AMM, en 2001, l'alemtuzumab était initialement commercialisé par la société Genzyme, un labo pharmaceutique américain basé à Boston qui l'avait récupéré de l'Université de Cambridge. Sauf que les anticancéreux, c'est comme les vaccins, ça ne nourrit pas son actionnaire, en tout cas beaucoup moins que la mine d'or que représentent les traitements contre la sep (je renvoie les éventuels sceptiques à la différence de prix au kilo de la cladribrine, selon qu'elle est utilisée comme anticancéreux ou comme traitement de fond de la sep). Et donc :), à partir de 2007 Genzyme a lancé plusieurs études pour tester l'efficacité de l'alemtuzumab contre la sep. En 2011 le fleuron pharmaceutique qu'est Sanofi, flairant peut-être le bon coup, s'est porté acquéreur de Genzyme. Sanofi avait sans doute une petite idée derrière la tête puisque dès l'année suivante, août / septembre 2012, le Campath -- qui était donc pourtant le produit phare de la société qu'ils venaient tout juste de racheter -- a purement et simplement été retiré des marchés américain et européen. Un tel retrait permettait notamment d'éviter que l'alemtuzumab ne tombât dans le domaine public, ce qui aurait entraîné le développement de génériques à bas prix : vu le prix qu'on venait de claquer pour Genzyme, autant éviter ça, l'idée c'est de rentabiliser l'achat. Un article intéressant de la BBC à lire ici sur le sujet. Et donc en 2014, le Graal, la molécule se voit délivrer une AMM pour son utilisation contre la sep et est par conséquent réintroduite, sans plus courir le risque de tomber dans la décrépitude du générique avant un bon moment.

Évidemment, dans un tel contexte, quant il fut question de son rachat par Sanofi, les actionnaires de Genzyme n'étaient pas super chauds à l'idée de se faire barboter la poule aux œufs d'or aussi facilement, ce qui a conduit à la création d'un instrument financier spécifique consacré au seul alemtuzumab, un "certificat de valeur garantie" ("contingent value right" en anglais) coté au Nasdaq, depuis le rachat en 2011 jusqu'en mars 2020 : en gros, l'idée était de cracher des dividendes supplémentaires aux actionnaires qui venaient de vendre, mais uniquement dans le cas où l'alemtuzumab atteignait ses objectifs. Essayez de suivre, dans le fond : pas thérapeutiques, les objectifs ; commerciaux, c'te question...

Et puisqu'on en est à parler bizness, les dix milligrammes d'alemtuzumab sont actuellement vendus aux USA pour la paille de 21'000 USD quand c'est pour traiter la sclérose en plaques (Lemtrada). Jusqu'en 2012, avant qu'on ne cesse de l'utiliser comme anticancéreux, le traitement complet avec Campath revenait à 60'000 USD pour 36 doses contenant chacune 30 mg d'alemtuzumab, soit 55 USD le milligramme. On était sur un rapport de un à trente avec la cladribrine ? Petits joueurs, l'alemtuzumab annonce un rapport de un à quarante pour l'évolution du prix au kilo du même principe actif. Qui dit mieux ?

Comme je disais : le cancer, ça ne nourrit pas son actionnaire. Alors que la sclérose en plaques...
Toute la fin de mon message est partie en fumée au moment de l'envoyer !!!
Fumer nuit gravement à la santé mdr mdr

A bientôt,

JP.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 429
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Shed » 17 sept. 2020, 16:28

Shed a écrit :
16 sept. 2020, 16:38
Nostromo a écrit :
Comme me le disait un de mes 1er entraineur, si tu veux la paix, prépare la guerre ragee
L'info est jusqu'ici passée sous mon radar : entraîneur, quel sport ?
ragee ragee ragee

Toute la fin de mon message est partie en fumée au moment de l'envoyer !!!

...
Je finis juste ce que je n’ai pas finis hier …

Suis comme Obélix, suis tomber dedans quand j’étais tout p’tit. L’art du combat, entre autre, m’a construit de part son aspect physique, autant que par son aspect mental et spirituel !
D’ailleurs, l’une de mes grosses frustrations peu de temps après mon diagnostique, a été de ne plus pouvoir m’y adonner trotriste
Mais il m’en reste un aspect tout aussi crucial, qu’est le mental <2
Certains hommes étant des loups pour d’autres hommes, le nier, pourrait en cuire aux naïfs ou aux inconscients.


Nostromo a écrit :
Se forcer à l'apprentissage d'un nouveau domaine, quel qu'il soit, est une des meilleurs façons de ne pas laisser notre cerveau se complaire dans la passivité.
Tout à fait mais l'apprentissage en matière de sciences dites "exactes" me donne désormais des boutons, voire même, mettent mon cerveau en mode "barricade". Par contre, je privilégie maintenant et très, très largement, celles dites "humaines"
ça fera l'affaire tu penses pour faire en sorte que mon cerveau ne se complaise pas dans la passivité ?
La réponse à ta question est surlignée au dessus :).
En envoyant mon message, me suis rendu compte de mon étourderie. J’en fais donc appel à ton indulgence qui, je n’en doute pas, saura comprendre mon affaiblissement cognitif ainsi que celui de ma mémoire :mrgreen:

L’horreur est humaine, nous disait Coluche de son vivant !

J’étais sûr que tu pointerais cette contradiction :mrgreen:
Nostromo a écrit : Si à la pratique tu préférais la théorie, je te renverrais bien à Thomas d'Aquin et ses recherches autour de la philosophie d'Aristote, en particulier l'analogie de l'être (socialité de l'homme), suivies immédiatement de la lecture contradictoire de Pascal (solitude de l'homme). Étant donné la difficulté pour hiérarchiser tout ça autrement que par des jugements subjectifs, ... bref :). Les deux sont selon moi d'égal intérêt, mais l'un dit blanc quand l'autre dit noir : nous voici bien avancés. »
J’t’en ficherais des débats contradictoires, quand j’essaie d’être simplement cohérent et compréhensif.

Mais tes références, en matière de littérature philosophique, sont plutôt intéressantes, les miennes sont plutôt contemporaines tels que Théodore Monod, fidèle protestant et qui a beaucoup vécu au milieu de tribus musulmanes, qui s’est inspiré de la dimension spirituel du désert. Un très grand humaniste !
De Matthieu Ricard, ancien physicien atomiste et qui a radicalement changé de condition de vie en devenant moine bouddhiste et de son père Jean-François Revel, philosophe, qui ont écrit ensemble un livre « Le moine et le philosophe » pour débattre sur le sens de la vie.
Sylvain Tesson et son lien direct et infaillible avec la nature.

Mais énumérer toutes ces connaissances ne font pas de moi quelqu’un de plus intelligent qu’un autre, si mon cœur n’est pas à même à insuffler à mon esprit la compassion pour d’autres hommes et femmes, qui se meurt en raison notamment, des conséquences humaines des dommages collatéraux dus à ce que nous vivons actuellement !
Et objectivement, je pense qu’ils sont bien plus nombreux que ceux dus directement à la pandémie, en elle-même. Ceux qui sont dans une situation plus que délicate sont, je pense, de loin, ceux qui en plus des difficultés professionnelles, sociales, les handicapés ne pouvant plus travailler et percevant, une allocation misérable.

Déjà que les handicapés, en général, n’ont eu de cesse d’être mal traités socialement, financièrement alors ceux qui le sont et qui sont en bout de chaînes sont ceux qui trinquent le plus.

Comme cette dame en fauteuil roulant, témoignant dans une vidéo, lors de la période des gilets jaunes, en fin d’années dernière, de la situation dramatique pour un handicapé percevant un minimum de revenus, de pourvoir se payer un fauteuil comme le sien. « Ca coûte une blinde !!! » disait elle. Même si une partie peut être remboursée par la sécu. Témoignage vidéo, qui a disparu, entre nous soit dit !
En plus aujourd’hui, ça leurs rajoutent une couche supplémentaire de difficulté, avec cette pandémie, en devant se « recroqueville r » encore plus !

On ne pleure pas devant des tableaux ou même des courbes Excel, nous disait l’abbé Pierre ! La réalité du terrain est autrement plus dramatique mais encore faut il ne pas détourner le regard et faire comme si nous étions conscient de la situation, en regardant ses chaussures tellement bien cirés, qu’elles fassent office de miroir et prétendre que l’on voit tout à travers !

Relativité, quand tu nous tient !!!

C’est mon opinion !
Nostromo a écrit : Mon sentiment est que l'ennemi intime qu'il s'agit d'écraser, c'est l'égo, mais là on risque de déraper. »
Tous les hommes sont égo en droit et en devoir (théoriquement) et pour en prendre conscience ne faut il pas, comme le dit Kofi Annan : C’est en chacun de nous de cultiver le meilleur et de lutter contre pire.
Zoniko a écrit : « Pour la citation de la paix avec la guerre, elle ne vient pas de ton entraineur, d'ailleurs j'allais écrire que ça venait de Rome

Sinon le pays le plus connu sans armée est le costa rica (sous protection des usa je pense). »

On apprend tous de quelqu’un. Moi de cet entraîneur, mon entraîneur du sien ou d’une autre personne et encore une autre l’ayant lu, peux être, comme venant des romains.
Je pense également, comme tu le dis, que ce pays est sous la coupelle des United States of America. Contrairement à Cuba qui malgré leur armée, sont épaulés par les soviets et peuvent se permettre de faire un bras d’honneur à big brother !
Nostromo a écrit :
Toute la fin de mon message est partie en fumée au moment de l'envoyer !!!
Fumer nuit gravement à la santé mdr mdr
super1

Salute tutti /coucou
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
VIP
Messages : 3062
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par PatrickS » 18 sept. 2020, 10:07

Bonjour,

Une tribune écrite par des professionnels de santé internationaux.
J'ai m mis les titres, ils sont développés dans l'original ( le lien est en bas)

Message d’alerte international de professionnels de santé aux gouvernements et aux citoyens du monde

1 - Nous disons : STOP à toutes les mesures folles et disproportionnées qui ont été prises depuis le début pour lutter contre le SARS-CoV-2

2 - On nous dit :« Mais, le SARS-CoV-2 est très contagieux » et nous répondons : C’EST FAUX.

3 - « Mais, c’est un virus nouveau» et nous répondons : H1N1 et les autres virus qu’on a cités était aussi des virus nouveaux. Pourtant : on n’a pas confiné les pays, on n’a pas bloqué l’économie mondiale, on n’a pas paralysé le système éducatif, on n’a pas fait de distanciation sociale et on n’a pas dit aux gens sains de porter des masques.

4 -« Mais, on n’a pas de vaccin» et nous répondons : au début de l’H1N1 on n’avait pas non plus de vaccin, comme à l’époque du SARS-CoV. Pourtant : on n’a pas confiné les pays, on n’a pas bloqué l’économie mondiale, on n’a pas paralysé le système éducatif, on n’a pas fait de distanciation sociale et on n’a pas dit aux gens sains de porter des masques.

5 - « Mais, ce virus est beaucoup plus mortel » et nous répondons : C’EST FAUX.

6 - «Mais, la COVID-19 est une maladie grave» et nous répondons : C’EST FAUX. Le SARS-CoV-2 est un virus bénin pour la population générale car il donne 85% de formes bénignes, 99% des sujets infectés guérissent,

7 - «Mais, ce virus entraîne une saturation des hôpitaux» et nous répondons : C’EST FAUX.

8 - Nous disons : STOP à ces mesures folles à cause, aussi, de leurs conséquences catastrophiques qui ont déjà commencé à apparaître :

9 -. Nous REFUSONS l’obligation des applications de traçage des contacts comme c’est le cas dans certains pays car le SARS-CoV-2 est un virus bénin qui ne justifie pas une telle mesure.

10 - Nous disons : STOP à la censure des experts et des professionnels de santé pour leur empêcher de dire la vérité (surtout dans les pays qui se disent démocratiques).

11 - Nous partageons l’avis des experts qui dénoncent l’inclusion des dépistages dans le comptage des cas, même si les sujets sont bien portants et asymptomatiques.

12 - Nous partageons l’avis des experts qui dénoncent le fait qu’aucune distinction n’est faite entre les personnes mortes du virus et les personnes mortes avec le virus

13 - Nous partageons l’avis des experts qui ont mis en garde contre l’intubation quasi systématique de certains patients, due à la peur folle du virus. Il faut que les protocoles soient modifiés car ils ont abouti à un nombre élevé de morts14

15 - Nous disons donc : STOP à l’obligation des tests de dépistage à cause de ce manque de fiabilité

16 - Nous disons aux citoyens : n’ayez pas peur,

17 - Nous disons aux citoyens : le lavage des mains est un réflexe qu’on doit avoir tout au long de notre vie, qu’il y ait le coronavirus ou pas, car c’est la mesure d’hygiène la plus efficace. Mais, porter un masque lorsqu’on n’est pas malade et pratiquer la distanciation sociale, ça ne fait pas partie de l’hygiène ou de la préservation de la santé publique mais c’est de la folie.

18 - Nous disons aux compagnies aériennes : plusieurs études scientifiques ont montré un lien entre l’excès d’hygiène et le développement de maladies comme les maladies allergiques, les maladies auto-immunes, les maladies inflammatoires ou certains cancers. C’est ce que l’on appelle en médecine : l’hypothèse hygiéniste.

19 - Nous disons aux gouvernements : levez toutes les restrictions et les obligations sur les citoyens (état d’urgence, port de masque obligatoire, distanciation sociale, etc) car elles sont stupides et purement dictatoriales et n’ont rien à voir avec la médecine ou l’hygiène ou la préservation de la santé publique.

20 - Nous disons aux forces de l’ordre : les citoyens vous doivent beaucoup car vous êtes tous les jours les garants de leur sécurité et du respect de l’ordre et de loi. Mais, faire respecter la loi ne veux pas dire se soumettre de manière aveugle à des ordres injustes.

21 - Nous disons aux citoyens : il faut respecter la loi. Mais, ceci ne veux pas dire la soumission aveugle à la folie, à l’injustice ou à la dictature. C’est cette soumission aveugle des citoyens aux lois injustes qui a conduit à la seconde guerre mondiale avec la mort de 50 millions de personnes.

22 - Nous disons qu’il faut une réforme totale de l’OMS.

23 - Nous disons qu’il faut qu’une enquête soit ouverte et que certains responsables de l’OMS soient interrogés en particulier celui qui a fait la promotion internationale du confinement, qui est une hérésie d’un point de vue médical et une arnaque qui a égaré le monde.

24 - Nous disons qu’il faut arrêter de suivre aveuglément l’OMS car elle n’est pas une société savante et loin d’être indépendante, comme on l’a vu.

25 - Nous disons aux gouvernements : ne suivez plus -dans les épidémies- les modélisations mathématiques qui sont des choses virtuelles sans lien avec la réalité

26 - Nous REFUSONS l’obligation vaccinale et nous REFUSONS l’obligation d’un certificat de vaccination contre le coronavirus pour voyager, pour les raisons suivantes :

27 - Nous disons aux gouvernements : TOUT doit revenir immédiatement à l’état normal

Source: http://www.francesoir.fr/opinions-tribu ... -sante-aux

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
Bashogun
Célébrité
Messages : 8026
Inscription : 14 juin 2016, 18:47
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=13044
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Bashogun » 18 sept. 2020, 11:47

Intéressant, Patrick.

Mais je pense que c'est un hoax et que cette Union Mondiale des professionnels de santé
n'existe pas.

Le texte part d'ailleurs dans tous les sens et multiplie les outrances.
A tel point que c'en est contre-productif.

On en saura plus sous peu, je pense.

Bien à toi.
_________________
Sep rémittente diagnostiquée en sept 2011, premiers symptômes en 2008, voire 2005
Sep secondaire progressive depuis 2016, diagnostiquée en février 2019

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Accro
Messages : 2055
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Nostromo » 18 sept. 2020, 11:50

Belle journée une fois de plus ;

Cette discussion est un plaisir Shed, du genre de celles qu'on aime dérouler au coin du feu :).
Shed a écrit :Suis comme Obélix, suis tomber dedans quand j’étais tout p’tit. L’art du combat, entre autre, m’a construit de part son aspect physique, autant que par son aspect mental et spirituel !
D’ailleurs, l’une de mes grosses frustrations peu de temps après mon diagnostique, a été de ne plus pouvoir m’y adonner trotriste
Mais il m’en reste un aspect tout aussi crucial, qu’est le mental <2
Boxe ?
Certains hommes étant des loups pour d’autres hommes, le nier, pourrait en cuire aux naïfs ou aux inconscients.
Nier le réel n'est effectivement jamais de bon conseil. Ce qui aboutit pour une collectivité à l'élection de Trump ou au Brexit produit des ravages identiques pour l'individu. D'où l'importance vitale de toujours s'en tenir aux faits...

Je faisais aussi dans le "sport de combat" quand j'étais gamin (quatorze ou quinze ans), mais un combat qui faisait fonctionner le seul "muscle" qui m'intéressait à l'époque, c'est à dire ma cervelle : je jouais aux échecs. Pendant un championnat régional de la Fédération, qui s'étalait sur plusieurs jours et avait lieu à côté de chez moi, j'avais un match important à quatorze heures. Moralité, la veille, j'avais révisé mes ouvertures jusque tard dans la nuit, et le jour-même, après le repas de midi, vu que j'étais crevé (forcément...) et que j'avais le temps, je m'étais dit que j'allais faire une petite sieste. Le téléphone sonne vers quinze heures : "bah alors vous êtes où ??". Tout moi :).

Les parties en l'occurrence se déroulaient à la pendule selon la règle du "quarante coups, deux heures", ce qui signifie que chaque joueur disposait de deux heures de temps cumulé pour jouer ses quarante premiers coups (à partir du quarante-et-unième, c'était "no limit"). La partie avait donc commencé à quatorze heures, mon adversaire qui avait les blancs avait joué son premier coup, et depuis ce moment ma pendule tournait dans le vide : il me restait moins de trente minutes sur les deux heures initiales quand je suis finalement arrivé pour jouer mon premier coup, mon adversaire avait toujours ses deux heures. Il avait du mal à cacher sa joie, très conscient de l'avantage énorme que cette différence de temps lui conférait. Son père était d'ailleurs derrière lui, pour le soutenir.

La suite est courue d'avance : il n'avait pas le niveau, en moins de dix minutes je lui avais explosé la tête, ouais. Rien que de très normal jusque là : quand tu joues aux échecs à un niveau qui reste très amateur, tu t'habitues tout autant à distribuer des branlées humiliantes, qu'à en recevoir... Seulement ce qui m'avait très profondément marqué, c'est le papa qui avait très vite vu le vent tourner et qui, n'ayant évidemment pas le droit de lui suggérer des coups, avait commencé à engueuler le gamin comme du poisson pourri (ce qu'il n'avait pas le droit de faire non plus, mais bon...). Moralité, le môme avait fini en larmes devant moi, et c'était un peu moi qui avais provoqué ça. Bon, le père aussi, hein... J'avais fini le championnat pour le principe mais ça avait été mon dernier : je jouais pour le plaisir, ce moment m'avait enseigné ce qui se cachait derrière "l'esprit de compétition", je n'avais pas envie de revivre ça. Jamais.
J’en fais donc appel à ton indulgence qui, je n’en doute pas, saura comprendre mon affaiblissement cognitif ainsi que celui de ma mémoire :mrgreen:
Déjà, ton affaiblissement cognitif ne saute pas aux yeux (du tout) :). Ensuite, j'ai une indulgence à géométrie variable : si elle t'est totalement acquise dans ce cas, tu n'y aurais en revanche pas eu droit si tu avais prétendu que ce "quel qu'il soit" n'existait pas. N'est-ce pas toi qui parlais de bonne foi, un peu plus tôt ? Bah voilà :mrgreen:
J’t’en ficherais des débats contradictoires, quand j’essaie d’être simplement cohérent et compréhensif.
Je le citais car c'est pour moi le débat-clef, en sciences humaines : l'humain est-il par nature un animal solitaire, ou un animal social ? Il est impossible de trancher autrement que par sa propre vision subjective, or la plupart des sciences humaines se fondent le plus souvent sur le présupposé de l'animal social.
Matthieu Ricard
Il est coauteur d'un livre qui doit sortir d'ici peu et que j'ai déjà réservé chez ma libraire, l'abécédaire de la sagesse. D'après les divers articles que j'ai pu lire jusqu'ici à ce propos, ça pourrait bien être une lecture essentielle par les temps qui courent.
Mais énumérer toutes ces connaissances ne font pas de moi quelqu’un de plus intelligent qu’un autre, si mon cœur n’est pas à même à insuffler à mon esprit la compassion pour d’autres hommes et femmes, qui se meurt en raison notamment, des conséquences humaines des dommages collatéraux dus à ce que nous vivons actuellement !
Hou la jolie boite de Pandore riree

Déjà, quelle drôle d'ambition, que de vouloir être plus intelligent que son prochain. C'est un serpent que je chevauchais volontiers quand j'étais plus jeune, je te renvoie à mes péripéties échiquéennes, et puis un jour le siège de cette belle machinerie s'est retrouvé attaqué par mon propre corps (un truc qu'on appelle la sep, tu as dû entendre parler ;) ) : ça calme, tu prends du recul, tu revois de fond en comble tes priorités... On est tous l'idiot de quelqu'un d'autre, et je rejette toute culpabilité pour avoir écouté en terminale et me rappeler ce qu'est une exponentielle :mrgreen:

Ensuite et surtout, la compassion est pour moi un sujet complexe, intime, souvent galvaudé et très contrasté. J'ai éprouvé une profonde empathie, par exemple, pour ce gamin qui avait fini en larmes en face de moi, mais sachant que j'étais l'instrument même de son malheur et que le papa me donnait tout de même l'impression d'être un sale con, comment lui montrer la moindre compassion, comment la jouer autrement qu'en filant à l'anglaise sans surtout la ramener ? Plus tard, la première fois que j'ai réellement ressenti la compassion de quelqu'un d'autre, j'ai vraiment eu envie de la lui faire bouffer, sa compassion, jusqu'à l'indigestion : j'ai déjà raconté l'épisode ici (il m'avait marqué), c'était pendant que j'étais hospitalisé pour ce qui allait un peu plus tard me valoir mon diagnostic, j'avais reçu la visite du ponte et de ses étudiants dans ma chambre. Alors que je n'avais aucune idée, aucune, de ce qu'allait être ce diagnostic, l'une de ces étudiantes m'avait fixé en m'envoyant, j'en suis sûr, toutes les ondes positives qu'elle pouvait à travers ses yeux déjà bien embrumés des larmes qui pointaient. Sa compassion m'avait donné le tout premier indice sur ce à quoi je devais m'attendre. Comment dire... elle aurait mieux fait de l'utiliser en suppositoire :).

Je vais prendre une image, qui vaut ce qu'elle vaut. Ce qu'on entend généralement par compassion, c'est le fait de s'asseoir au bord de la route pour accompagner dans son malheur l'automobiliste dont le véhicule s'est retrouvé embourbé. Cette communauté de lamentation fera peut-être du bien sur le coup à l'automobiliste, mais elle ne sortira pas sa bagnole de l'ornière et la situation n'aura pas avancé d'un poil de cul une fois qu'on aura fini de se lamenter. Ma façon de voir les choses, à laquelle je ne cherche pas à donner de nom, est plutôt de voir déjà s'il accepte mon aide, puis en quoi je peux l'aider, l'idée première étant de sortir sa voiture de l'ornière, tout le reste étant accessoire et gaspillage de temps. Aide-toi, le ciel t'aidera. Alors je ne peux effectivement pas, à moi seul, sortir de l'ornière toutes les bagnoles qui vont s'y retrouver, mais crois bien que j'en prends ma part, et sans doute même plus.
Et objectivement, je pense qu’ils sont bien plus nombreux que ceux dus directement à la pandémie, en elle-même. Ceux qui sont dans une situation plus que délicate sont, je pense, de loin, ceux qui en plus des difficultés professionnelles, sociales, les handicapés ne pouvant plus travailler et percevant, une allocation misérable.
Parmi toutes les personnes que tu peux avoir intuitivement envie d'aider, désolé j'en reviens aux mathématiques, il ne faut pas oublier qu'on trouvera parmi eux une juste proportion d' "hommes, loups pour l'homme". Qui pourront exagérer leur malheur pour mieux titiller ta corde sensible. Ce qui me conduit à opérer une sélection... Pour illustrer cette présence de "loups pour l'homme" parmi ceux qui sollicitent de l'aide, j'ai par exemple entendu dire que le "quoi qu'il en coûte" de Macron avait conduit à quelques abus flagrants, par exemple dans le financement du chômage partiel. Ces abus étant financés par tes impôts, c'est toi qui te fais niquer dans l'affaire.

Le cas que tu cites des handicapés est très différent en ce sens qu'il s'agit d'un problème plus général d'organisation de la société, en l'occurrence d'une société qui n'est plus la mienne depuis bientôt vingt-cinq ans. Ce genre de problèmes peut se régler par la démocratie (chez nous on pratique beaucoup le référendum, d'ailleurs il faut que je vote pour dire entre autres si je suis ok pour que la Suisse s'achète de nouveaux avions de chasse, ou encore si je souhaite que soit inscrit dans la loi un congé paternité lors de la naissance d'un enfant). On peut régler ça également, si on est très riche, en créant une fondation qui va subventionner les besoins spécifiques des handicapés, mais ce topic m'a donné l'impression qu'il était très mal vu, quand on était très riche, de créer une fondation dans le but d'aider son prochain. J'en prends acte : que puis-je faire de plus ? Apporter ma compassion à ceux qui n'arrivent pas à voir autre chose que la main de Satan dans ce que fait Bill Gates ?
On ne pleure pas devant des tableaux ou même des courbes Excel, nous disait l’abbé Pierre !
Quand l'outil mathématique permet d'anticiper l'avenir, alors il permet de s'y préparer. Gérer un problème qu'on a vu venir et contre lequel on a eu le temps de prendre des mesures, permet d'en réduire considérablement la gravité. Encore faut-il, évidemment, que les mesures nécessaires soient prises en temps et en heure, mais là je te renvoie à l'organisation générale de la démocratie : peut-on reprocher à l'homme de la rue de ne pas avoir fait lui-même le boulot qui incombait au pouvoir exécutif -- qui, pas de bol, l'a traité par dessus la jambe, en dépit de l'impôt que lui verse notre homme de la rue pour que le boulot soit fait ?
Mon sentiment est que l'ennemi intime qu'il s'agit d'écraser, c'est l'égo, mais là on risque de déraper. »
Tous les hommes sont égo en droit et en devoir (théoriquement) et pour en prendre conscience ne faut il pas, comme le dit Kofi Annan : C’est en chacun de nous de cultiver le meilleur et de lutter contre pire.
J'avais bien pressenti le risque de dérapage mdr mdr

A bientôt, porte-toi bien !

JP.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Margot
Confirmé(e)
Messages : 143
Inscription : 22 août 2020, 17:07
Ville de résidence : Dole 39
Ma présentation : ......................
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Margot » 18 sept. 2020, 12:00

PatrickS a écrit :
18 sept. 2020, 10:07
Bonjour,

Une tribune écrite par des professionnels de santé internationaux.
J'ai m mis les titres, ils sont développés dans l'original ( le lien est en bas)

Message d’alerte international de professionnels de santé aux gouvernements et aux citoyens du monde

1 - Nous disons : STOP à toutes les mesures folles et disproportionnées qui ont été prises depuis le début pour lutter contre le SARS-CoV-2

2 - On nous dit :« Mais, le SARS-CoV-2 est très contagieux » et nous répondons : C’EST FAUX.

3 - « Mais, c’est un virus nouveau» et nous répondons : H1N1 et les autres virus qu’on a cités était aussi des virus nouveaux. Pourtant : on n’a pas confiné les pays, on n’a pas bloqué l’économie mondiale, on n’a pas paralysé le système éducatif, on n’a pas fait de distanciation sociale et on n’a pas dit aux gens sains de porter des masques.

4 -« Mais, on n’a pas de vaccin» et nous répondons : au début de l’H1N1 on n’avait pas non plus de vaccin, comme à l’époque du SARS-CoV. Pourtant : on n’a pas confiné les pays, on n’a pas bloqué l’économie mondiale, on n’a pas paralysé le système éducatif, on n’a pas fait de distanciation sociale et on n’a pas dit aux gens sains de porter des masques.

5 - « Mais, ce virus est beaucoup plus mortel » et nous répondons : C’EST FAUX.

6 - «Mais, la COVID-19 est une maladie grave» et nous répondons : C’EST FAUX. Le SARS-CoV-2 est un virus bénin pour la population générale car il donne 85% de formes bénignes, 99% des sujets infectés guérissent,

7 - «Mais, ce virus entraîne une saturation des hôpitaux» et nous répondons : C’EST FAUX.

8 - Nous disons : STOP à ces mesures folles à cause, aussi, de leurs conséquences catastrophiques qui ont déjà commencé à apparaître :

9 -. Nous REFUSONS l’obligation des applications de traçage des contacts comme c’est le cas dans certains pays car le SARS-CoV-2 est un virus bénin qui ne justifie pas une telle mesure.

10 - Nous disons : STOP à la censure des experts et des professionnels de santé pour leur empêcher de dire la vérité (surtout dans les pays qui se disent démocratiques).

11 - Nous partageons l’avis des experts qui dénoncent l’inclusion des dépistages dans le comptage des cas, même si les sujets sont bien portants et asymptomatiques.

12 - Nous partageons l’avis des experts qui dénoncent le fait qu’aucune distinction n’est faite entre les personnes mortes du virus et les personnes mortes avec le virus

13 - Nous partageons l’avis des experts qui ont mis en garde contre l’intubation quasi systématique de certains patients, due à la peur folle du virus. Il faut que les protocoles soient modifiés car ils ont abouti à un nombre élevé de morts14

15 - Nous disons donc : STOP à l’obligation des tests de dépistage à cause de ce manque de fiabilité

16 - Nous disons aux citoyens : n’ayez pas peur,

17 - Nous disons aux citoyens : le lavage des mains est un réflexe qu’on doit avoir tout au long de notre vie, qu’il y ait le coronavirus ou pas, car c’est la mesure d’hygiène la plus efficace. Mais, porter un masque lorsqu’on n’est pas malade et pratiquer la distanciation sociale, ça ne fait pas partie de l’hygiène ou de la préservation de la santé publique mais c’est de la folie.

18 - Nous disons aux compagnies aériennes : plusieurs études scientifiques ont montré un lien entre l’excès d’hygiène et le développement de maladies comme les maladies allergiques, les maladies auto-immunes, les maladies inflammatoires ou certains cancers. C’est ce que l’on appelle en médecine : l’hypothèse hygiéniste.

19 - Nous disons aux gouvernements : levez toutes les restrictions et les obligations sur les citoyens (état d’urgence, port de masque obligatoire, distanciation sociale, etc) car elles sont stupides et purement dictatoriales et n’ont rien à voir avec la médecine ou l’hygiène ou la préservation de la santé publique.

20 - Nous disons aux forces de l’ordre : les citoyens vous doivent beaucoup car vous êtes tous les jours les garants de leur sécurité et du respect de l’ordre et de loi. Mais, faire respecter la loi ne veux pas dire se soumettre de manière aveugle à des ordres injustes.

21 - Nous disons aux citoyens : il faut respecter la loi. Mais, ceci ne veux pas dire la soumission aveugle à la folie, à l’injustice ou à la dictature. C’est cette soumission aveugle des citoyens aux lois injustes qui a conduit à la seconde guerre mondiale avec la mort de 50 millions de personnes.

22 - Nous disons qu’il faut une réforme totale de l’OMS.

23 - Nous disons qu’il faut qu’une enquête soit ouverte et que certains responsables de l’OMS soient interrogés en particulier celui qui a fait la promotion internationale du confinement, qui est une hérésie d’un point de vue médical et une arnaque qui a égaré le monde.

24 - Nous disons qu’il faut arrêter de suivre aveuglément l’OMS car elle n’est pas une société savante et loin d’être indépendante, comme on l’a vu.

25 - Nous disons aux gouvernements : ne suivez plus -dans les épidémies- les modélisations mathématiques qui sont des choses virtuelles sans lien avec la réalité

26 - Nous REFUSONS l’obligation vaccinale et nous REFUSONS l’obligation d’un certificat de vaccination contre le coronavirus pour voyager, pour les raisons suivantes :

27 - Nous disons aux gouvernements : TOUT doit revenir immédiatement à l’état normal

Source: http://www.francesoir.fr/opinions-tribu ... -sante-aux

Patrick
Hum hum sale affaire... comme disait la Yolande Moreau dans je ne sais plus quel film...

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Accro
Messages : 2055
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Nostromo » 18 sept. 2020, 14:04

Salut Basho,
Bashogun a écrit :Mais je pense que c'est un hoax et que cette Union Mondiale des professionnels de santé
n'existe pas.
Tatata, l'UMPS a même droit à son entrée dans Wikipedia, ici. C'est dire si c'est du lourd. ange2

Bon, désolé, j'ai cédé à la facilité. Plus sérieusement, on peut remonter dans la genèse du texte, publié sur le site de France Soir (en tant que "tribune", c'est à dire que le journal ne revendique aucun des propos tenus) dans sa version 2.0. Il était paru en version 1.1 le 29 août sur le blog d'un certain Jean-Dominique Michel, tiens un Genevois, "socioanthropologue" de son état. Voir ici le billet initial du 29 août.

Première chose qu'on remarque dans le billet, c'est qu'il s'ouvre sur la gloire de Junior-ich-bin-ein-Berliner, complotiste antivax notoire : voici le décor planté d'entrée de jeu.

Les interventions de M. Michel, que ce soit sur Youtube ou ailleurs, rendent au moins une partie du public suisse perplexe. Je recommande notamment la lecture de ce très intéressant article, qui retrace entre autres le pédigrée universitaire du Monsieur : "socioanthropologue" ça pose son bonhomme, ... :mrgreen:

Bien qu'essentiellement francophone, cette fameuse Union Mondiale existe aussi en anglais, où elle prend le nom de United Health Professionals. A ce titre, elle entretient sa propre page Facebook : https://www.facebook.com/United-Health- ... 073772726/. Cette page Facebook renvoie notamment à ce document (Google Drive, pdf), version 1.0 de l'article de France-Soir (26 août), dans lequel on pourra trouver, pp. 19 à 42, la liste des signataires, constituée d'une très, très, très large majorité de Français. Il est donc tentant de supposer que la France constitue le meilleur terreau pour la floraison de ce genre de propos. On y trouvera également, en première position, l'Autrichien Martin Haditsch, dont il a déjà été question dans ce topic et qui est cité dans un article de la presse française que voici. Plus instructif, certaines publications de la page ont été automatiquement censurées par Facebook sous le motif "Fausses informations".

Enfin bon, rien de nouveau sous le soleil, c'est toujours les gouvernements qui nous manipulent dans cette affaire, certainement pas ces braves gens totalement désintéressés.

A bientôt,

Jean-Philippe.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
VIP
Messages : 3062
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par PatrickS » 18 sept. 2020, 14:57

Bonjour,

On (Nostromo me semble t il) avait parlé de l'interview du professeur Raoult sur LCI.
Voici cette vidéo:




Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
maglight
Accro
Messages : 2690
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par maglight » 19 sept. 2020, 07:27

Salut à tous
Nostromo a écrit :
18 sept. 2020, 11:50
Shed a écrit :Suis comme Obélix, suis tomber dedans quand j’étais tout p’tit. L’art du combat, entre autre, m’a construit de part son aspect physique, autant que par son aspect mental et spirituel !
D’ailleurs, l’une de mes grosses frustrations peu de temps après mon diagnostique, a été de ne plus pouvoir m’y adonner trotriste
Mais il m’en reste un aspect tout aussi crucial, qu’est le mental <2
Boxe ?
Cool, c'est quoi votre jeu, on peut jouer ?

Alors, je parie sur : la Lutte ! :mrgreen:
Heu... ma pauvre mag, réveille-toi, tu en portes déjà quelques-uns sur toi, de codes-barres : tes empreintes digitales pour commencer, qui sont utilisées dans les passeports depuis quelques années et qui permettent aux postes-frontières d'avoir accès à un ensemble d'informations qui te concernent. Note qu'on aurait tout à fait pu envisager, pour vérifier l'état des vaccinations au Kenya, un système similaire ; seulement un tel système aurait impliqué, pour être efficace, la création d'une base de données. Le tatouage, non, c'est beaucoup plus rudimentaire en fait comme système -- et beaucoup moins coûteux.
comme je te l’avais dit, jipé, je n’avais pas le temps de débattre il y a quelques jours, mais j'ai un peu plus de temps

Au sujet du marquage du gentil pantin, philanthrope de B. gates
Donc, d’après toi, il faudrait que je me réveille !
Je dois être un peu tatillonne, ça soit être ça .
Certes une empreinte, est une empreinte mais il se trouve que je fais la distinction nette, entre laisser mon empreinte a quelqu’un et laisser une entité m’apposer une empreinte, c’est presque pareil quand ça sonne à l’oreille hein, mais j'ai la sensation pourtant que ça change tout!
Ses expériences sur le contrôle sanitaire, tombe bien trop mal pour que je n'y voit pas une drôle de coïncidence.
Comme d'ailleurs, je trouve aussi drôle qu'en 2015, Gates, joue les oracles en alertant sur une possible pandémie (la vidéo est en ligne sur Youtube, TED) comme je trouve étrange qu'il donne généreusement a L'OMS, comme je trouve bizarre ses accointances avec le labo Gilead, comme je trouve que ses généreuses donations a des media, tel que le Monde, ne soit pas qu'une simple démonstration de générosité. L'argent achète tout. la corruption existe, c'est pas un scoop. Je ne crois pas au désintéressement total. Ce type a l'air d'aimer le contrôle ....et il le prouve avec ses essais en Afrique.
Mais bon, j'ai du trop jouer a relier les chiffres dans ma jeunesse, pour obtenir un dessin !
Nostromo a écrit :
09 sept. 2020, 14:00
<soupir>.
Je n'ai pas dit que les gens s'étaient totalement arrêtés de boire l'alcool, j'ai juste dit que les ventes d'alcool s'étaient effondrées.

Sois à ce qu'on te dit ! ange4
Ahahahah ça s’appelle noyer le poisson, ce que tu fais. un vrai politicien !
Je remets la discussion dans son contexte, je te parlais de dommage collatéraux lié a l’alcool, dont tu semblais nier l’existence.
Mais Nostromo, tu as raison. Les chiffres de l'alcool ont bien baissé, et il n'y aura pas de dommages collatéraux calculable en soi.
In finé, j’ai pas besoin d’études comparative pour percevoir que ( en plus du Gin) les hausses du carré de vigne, de la villageoise de la 8,6 (en gros les alcools peu cher) ont du faire un bon. Alors qu’il y ai une baisse du chiffres sur le globale et que le manque a gagner sur les alcool nobles ( donc cher) plombe le secteur, je le conçois, mais cela n’empêche que beaucoup de gens defavorisé, ont du voir leur consommations augmenter pendant le confinement.

Aujourd'hui tout ou presque est COVID, dans le doute.
Et demain, tout sera juste quelques suicides de plus, juste quelques chômeurs de plus, juste quelques alcooliques de plus. mais le covid sera (j'espère derrière nous) alors, ça ne rentrera que dans les statistiques sans lien de cause a effet. Pourtant tous ces gens seront des victimes du Covid, qui devrait rentrer en ligne de comptes.

Pour en revenir a ton boulot de recherche mathématiques . je te parle de tes deux premiers tableaux.
Bravo d’abord, je rejoins shed, ça fait plaisir de voir qu’avec une SEP on peu garder l’espoir,
mais je suis d'accord avec notre grand blond à moustache !
On a exactement la démonstration de ce que l'on peut voir dans les médias.
Pourtant on part des mêmes données.
La même courbe grossie au microscope, en enlevant en plus la période de mars, comme ça c'est bien plus effrayant.

Juste tu oublies de rentrer dans ton tableau ceux qui vont guérir, et qui vont libérer des lits, ainsi que ceux qui vont décéder....ca devrait libérer quelques lits !
Autre remarque
Un chiffre ne vaut pas grand chose si il n'est pas mis en perspective.
Combien de mort jours ou mois ou année normalement ?
combien de mort par 100 000 habitant, d'AVC, de Cancer ?
Combien pour la grippe ? combien se suicide ou même se noie ?
ou alors, si je reprend les chiffres donnés par le lien qui nous sert de source.
combien de lits occupés en rea pour toute l'ile de france en rapport avec le nombre d'habitant par jour ?
....
Hier, pas loin de 250 lits, alors que nous sommes plus de 12 millions d'habitants !
Comme ça , je me dis que la probabilité que demain, j'y fasse un tour est quasi nulle. Pourtant je suis en zone rouge, et je traine parfois dans des RER bondés ! ahahah, pour l'avoir testé, impossible de ne pas être a touche touche avec les gens....et autant dire qu'ils ne sont pas juste 6 ! Allez c'est fini la récréation ! faut se reprendre ! :mrgreen:
c'te blague !

Bref, j'ai un peu de mal, a me dire que le gouvernement, préfère demander a son peuple de faire, encore des efforts en se payant des masques, et que je le vois faire un tour, voir même deux au Liban, au frais de la princesse.
Ils auraient pu mettre ce billet, dans la santé publique, mais non !
Tout ce que je vois, a part les chiffres hurlants du nombre de covidé, annoncé chaque jours, c'est les licenciements qui pleuvent ! plus de 1000 dans la grande distribution, plus de 600 pour Boiron, la moitié du personnel de chez Alinea va dégager, ceux de Brigestone, n'ont plus qu'a se trouver un autre job, sauf que du boulot, il n'y en a pas pour les jeunes, alors pour des quadragénaires ou des quinquagénaires, ça va être extrêmement compliqué de ce reformer a autre chose ! Restera plus qu'a aller chez Amazone, au Smic.
On est a 15 pourcent de gens en France, qui vivent sous le seuil de pauvreté ( moins de 1200e).....d'ici 5 ans, on doublera nettement le chiffre, à mon avis ! Voilà ce que cette crise sanitaire cache, une crise économique extrêmement violente nous menace. Le gouvernement et les media, pourtant se veulent rassurant ! Tsssssss
Mon oeil !
Tchuss, maglight

Avatar de l’utilisateur
PatrickS
VIP
Messages : 3062
Inscription : 10 mai 2010, 15:38
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par PatrickS » 19 sept. 2020, 10:10

Bonjour,

Bizarrement, avec tous ces morts du covid, on a une mortalité générale inférieure à 2018 et 2019.
De toute façon, on a un nombre de cas qui augmente, mais qu'en est il des malades? Ce qu'on doit soigner?
Avec ces tests, selon les laboratoires, ils utilisent plus ou moins de cycles, donc détectent aussi les virus morts, ce qui ne sert qu'à grossir les statistiques.
Et, comme l'état d'urgence sanitaire est encore prolongé jusqu'à l'année prochaine, nos dirigeants en profitent pour faire passer des texte directement par le gouvernement sans passer par l'assemblée (les gens que nous, on a élus.
Pour moi, c'est fini (l'épidémie), mais je mets encore le masque la ou c'est obligatoire. Une amende de 135 € est beaucoup trop élevée pour moi (je fait partie des 15% que Mag cite à la fin de son message).

Patrick
Un jour à la fois
SEP primaire progressive depuis 2002
Aucun traitement
Régime Seignalet depuis mars 2OO9

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Accro
Messages : 2055
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Nostromo » 19 sept. 2020, 14:08

Bonjour tout le monde,

Quand Shed parlait de compassion, je lui répondais par l'image de la voiture embourbée dans une ornière. Ma façon privilégiée d'essayer d'aider mon prochain, c'est, plutôt que de me lamenter avec l'automobiliste en regardant son véhicule s'enfoncer dans la vase, de le tirer vers le haut, en lui transmettant au passage les outils et les informations qui lui permettront, la prochaine fois que ça lui arrivera, d'autant que possible ne plus avoir besoin de personne pour se sortir de ce mauvais pas. Puisque Shed parlait également d'intelligence, il se trouve aussi que j'ai profondément foi en l'intelligence de mon prochain, en sa capacité d'entendement : il serait d'ailleurs vain d'essayer de le tirer vers le haut si ça n'était pas le cas. C'est notamment une longue fréquentation des marchés ou des bars dits populaires qui a construit, chez moi, cette foi : est-ce parce qu'il a des vertus insoupçonnées que le petit ballon de blanc à la fraîche est tant méprisé par une certaine intelligentsia ? Et pour avoir vécu suffisamment longtemps dans des cultures différentes, j'ai pu observer que cet insupportable mépris de classe était beaucoup plus fréquent dans certains pays que dans d'autres (suivez mon regard).

En ce moment, certains discours affirment que pour se sortir de l'ornière, l'outil idéal est le grille-pain, et que ceux qui osent avancer qu'un treuil ou simplement pousser la voiture seraient peut-être des méthodes plus appropriées, ne le font que parce qu'ils sont tellement aveugles qu'ils ne voient pas le complot de big dépanneur, Bernard Darniche et l'Automobile Club de France qui se cache derrière. Il y a de quoi en ressentir tantôt un profond découragement, tantôt une certaine irritation, d'autant plus quand des propos aussi ineptes, dont le seul fondement relève le plus souvent de la fake news et qui sont tenus la plupart du temps par des zozos qui ont long historique complotiste derrière eux (je salue Junior au passage), réussissent à séduire une partie de leur auditoire.

Ceci étant posé, il se trouve que l'affection que j'ai pour toi, mag, est aussi profonde que l'admiration que j'ai pour toi, Patrick, et que je n'ai donc aucune envie de me brouiller ni avec l'une, ni avec l'autre. Je vous prie, l'une comme l'autre, de recevoir mes excuses si mon irritation, que je vous demande simplement d'essayer de comprendre, a pu par moments paraître dans mes propos : pour ce que j'en ressens, les arguments que vous relayez dans ce topic (il ne s'agit à vrai dire que de ceux-ci, ceux dont vous n'avez donc pas la paternité) sont plus souvent qu'à leur tour toxiques et manipulateurs, ce qui à l'occasion peut donc m'irriter ("on n'est pas de bois" :mrgreen: ), mais ça ne change rien à cette affection ni à cette admiration. J'ai toujours distingué le propos tenu, de la personne qui le tenait : si ça se trouve, Junior est quelqu'un de très bien, en privé.
Mais bon, j'ai du trop jouer a relier les chiffres dans ma jeunesse, pour obtenir un dessin !
Je n'ai jamais su résister à une perche pareille :) :
117637591_10224224443575917_5105214248485523786_n.jpg
117637591_10224224443575917_5105214248485523786_n.jpg (51.23 Kio) Consulté 348 fois
Choisis ton camp !
Et demain, tout sera juste quelques suicides de plus, juste quelques chômeurs de plus, juste quelques alcooliques de plus. mais le covid sera (j'espère derrière nous) alors, ça ne rentrera que dans les statistiques sans lien de cause a effet. Pourtant tous ces gens seront des victimes du Covid, qui devrait rentrer en ligne de comptes.
Comme l'observe fort pertinemment Patrick :
Bizarrement, avec tous ces morts du covid, on a une mortalité générale inférieure à 2018 et 2019.
Ce qui est affirmé ici, c'est que {morts du covid, morts pour quelque autre raison que ce soit} est inférieur en 2020 qu'en 2019 et 2018. Or en 2019 et 2018, {morts du covid} était strictement égal à zéro, en 2020 très supérieur à zéro. D'où, c'est imparable : {morts pour quelque autre raison que ce soit} est très inférieur en 2020 qu'en 2019 ou 2018.

Si l'observation de Patrick est vraie, alors ton inquiétude est infondée. Si ton inquiétude est fondée, alors l'observation de Patrick est fausse. C'est soit l'un, soit l'autre : ça ne peut pas être les deux. Je vous laisse vous mettre d'accord entre vous ?

Soit dit en passant, le cheminement qui mène au "bizarrement" de Patrick est intéressant :

(a) le gouvernement a mis en place des mesures, prétendument pour sauver des vies.
(b) mais le gouvernement nous manipule, c'est une évidence.
(c) il est donc tout à fait bizarre que la mortalité soit inférieure en 2020 qu'elle était en 2018 et 2019.

Ah oui en effet c'est très bizarre. Aura-t-on jamais le fin mot de l'histoire ?
On est a 15 pourcent de gens en France, qui vivent sous le seuil de pauvreté ( moins de 1200e).....d'ici 5 ans, on doublera nettement le chiffre, à mon avis ! Voilà ce que cette crise sanitaire cache, une crise économique extrêmement violente nous menace. Le gouvernement et les media, pourtant se veulent rassurant ! Tsssssss
Mon oeil !
La crise économique liée aux mesures sanitaires ne fait pas l'ombre d'un doute et elle n'est pas que franco-française. Il se dit cependant que la reprise, une fois que le virus sera derrière nous, devrait se faire sur les chapeaux de roue, incroyablement plus rapide par exemple qu'à la suite des crises économiques qu'on a connues jusqu'ici, la dernière en date étant celle de 2008. La raison principale étant que ce qui provoquait les crises économiques jusqu'ici relevait du problème systémique, "de fond" (exemple : les subprimes en 2008), qui rendait impérative une refonte plus ou moins en profondeur du système. La crise actuelle a ceci de différent qu'étant causée par un élément extérieur, c'est à dire dont l'existence est indépendante de l'économie, elle n'entraîne aucune remise en cause particulière du système -- sinon à la marge, quand il s'agira par exemple de relocaliser certaines productions de l'Asie vers l'Europe, ce qui ne devrait d'ailleurs pas faire de mal.

D'un strict point de vue économique, cette crise est certes réelle, mais beaucoup moins sévère, elle fait juste figure de péripétie, que les dernières qui ont eu lieu, celle de 2008 comme celle de 2001. Mébon, chacun est libre de me croire ou pas... Tu verras bien :).

A bientôt,

Jean-Philippe.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
Shed
Fidèle
Messages : 429
Inscription : 01 août 2016, 17:46
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Shed » 20 sept. 2020, 11:26

Hello,

Nostromo :

Tu as une jolie plume, agréable, claire, limpide, très évoluée mais je ne pense pas poursuivre trop longtemps cet exercice avec toi, dans la mesure, où il me prend du temps et que je ne peux consacrer à des choses, qui pour moi, sont bien plus importantes et prioritaires !

C’est effectivement plaisant d’échanger sur des idées, des principes, des valeurs … mais je dois me lier à l’évidence, j’approche de la soixantaine, je suis atteint par une saloperie, comme vous tous ici, que j’essaie de « dompter », tel un animal féroce prêt à me bouffer si je baisse la garde et quand je dis bouffer, ce n’est pas un euphémisme !
Un gars sur ce forum (jeune chercheur en neurologie ou approchant) « romzzZZ », avait parlé du fait que les chercheurs anglais mettaient un peu trop l’accent sur la fonte de l’encéphale, avec le temps, dû à la SEP. Je risquerais (en exagérant) de me retrouver avec un cerneau de noix, à la place du cerveau. Donc, la bête est belle et bien en train de me bouffer !! Mais je ne la laisse pas faire et fais tout et sans prétention, j’y arrive pas mal en ayant réussis à réduire drastiquement mes symptômes, donc à la calmer :)
Ainsi que le temps pris par une autre activité que je développerais plus loin.

Pour ce qui est du « sport » (c’est bien comme ça que tu l’as traduit Nostromo) auquel j’ai fais allusion à travers un entraîneur, je préfère ne pas en parler ici et l’exposer à tout le monde et n’importe qui. Que d’autres parts, je n’en vois pas l’intérêt à part celui de flatter mon ego. Comme tu l’as si bien dis Nostromo, c’est également un ennemi à combattre, si ce n’est le plus difficile !
Juste vous dire que vous êtes, autant Nostromo que Miglight, complètement à l’opposé de ce à quoi je faisais allusion. L’indice « Art » du combat aurait dû vous interpeller, n’est ce pas Maglight !
Dans un cas, il est plus que recherché, même souhaité et dans l’autre, au contraire, à éviter.
Même si on peut appeler la boxe anglaise, le noble art !
J’en parlerais, peut être dans le journal du forum, qui n’est réservé qu’aux inscrits.
Et puis, ce n’est pas tellement dans le sujet de ce post ! Je me suis certainement parfois un peu trop étalé dans certains sujets, que j’essaie, autant que faire ce peu, de m’auto-censuré :mrgreen:

Ce que je voulais dire, à demi mot Nostromo, dans mon message précédent, comme l’a très bien explicité Maglight, se sont les dégâts humains collatéraux, qui ne font pas parties des statistiques, courbes ou tableaux Excel, mais qui sont, objectivement, aussi touchés, certes indirectement, par cette pandémie. Mais victimes tout de même.
Toujours à des fins électoraliste, on manipule les chiffres, on leurs fait dire que ce qu’on a envie que les autres en retiennent.

Je vais devoir parler d’une de mes activités journalières pour étayer mes propos.
Deux ans ~ après mon diagnostique, le choc psychologique passé, ne pouvant plus exercer d’activité professionnelle, j’ai décidé de m’engager dans le bénévolat, pour aider les autres, qui ont besoin de soutien, qu’on accompagne dans un moment difficile que tout être humains peut traverser dans sa vie. La preuve, notre condition, parmi tant d’autres. Et on ne choisit pas la galère dans laquelle on peut tomber, malheureusement, chacun son destin.
Il se trouve que dans la petite ville où j’habite, il y a une institution qu’est le SPF (Secours Populaire Français) et qui me permet de faire ce que je souhaitais.

Là, on est dans le réalité, le concret, l’humain pcq juste pour te reprendre Nostromo :
Nostromo a écrit : Parmi toutes les personnes que tu peux avoir intuitivement envie d'aider, désolé j'en reviens aux mathématiques, il ne faut pas oublier qu'on trouvera parmi eux une juste proportion d' "hommes, loups pour l'homme". Qui pourront exagérer leur malheur pour mieux titiller ta corde sensible. Ce qui me conduit à opérer une sélection... Pour illustrer cette présence de "loups pour l'homme" parmi ceux qui sollicitent de l'aide, j'ai par exemple entendu dire que le "quoi qu'il en coûte" de Macron avait conduit à quelques abus flagrants, par exemple dans le financement du chômage partiel. Ces abus étant financés par tes impôts, c'est toi qui te fais niquer dans l'affaire.

Le cas que tu cites des handicapés est très différent en ce sens qu'il s'agit d'un problème plus général d'organisation de la société, en l'occurrence d'une société qui n'est plus la mienne depuis bientôt vingt-cinq ans. Ce genre de problèmes peut se régler par la démocratie (chez nous on pratique beaucoup le référendum, d'ailleurs il faut que je vote pour dire entre autres si je suis ok pour que la Suisse s'achète de nouveaux avions de chasse, ou encore si je souhaite que soit inscrit dans la loi un congé paternité lors de la naissance d'un enfant). On peut régler ça également, si on est très riche, en créant une fondation qui va subventionner les besoins spécifiques des handicapés, mais ce topic m'a donné l'impression qu'il était très mal vu, quand on était très riche, de créer une fondation dans le but d'aider son prochain. J'en prends acte : que puis-je faire de plus ? Apporter ma compassion à ceux qui n'arrivent pas à voir autre chose que la main de Satan dans ce que fait Bill Gates ?
Là, je t’arrête tout de suite pcq tomber dans ce piège, c’est laisser l’immense majorité à l’abandon, livrés à eux même sans qu’ils aient de quoi bouffer !

Oui, il y en a qui abuse, comme dans toute les situations d’entre aide mais en faire payer le prix à tous les autres, c’est pour moi, tout comme le SPF, complètement injuste. Leur slogan étant « Tout ce qui est humain est notre ! »
Les politiques savent déjà bien le faire ça, en prenant juste l’exemple des chômeurs. Diviser pour mieux régner, tu connais la devise, n’est pas !
Et je ne prendrais que cet exemple.

On est dans l’humain là, et les échelles de temps sont complètement différentes, que ce soit par des réunions, des « on va étudier votre cas ! » …

Les besoins vitaux, pour un être humain, sont par ordre croissant :
1 – Respirer
2 – Boire
3 – Manger

Après c’est secondaire, à part dormir que j’oubliais !

Il y a aujourd’hui, en France, des êtres humains qui n’ont pas accès au 3ème, c’est insupportable, pour un pays qui se dit être un pays développé et même la 4 -ème, 5 -ème ou plus, j’en sais rien, puissance mondiale !!!!
Je parle évidemment de la France, pour la Suisse où tu résides, je ne sais pas !

Donc, quand, quelqu’un, individu seul, ou représentant d’une famille arrive, la tête baissée (tu penses bien que la dignité en prend un sacré coup) nous demandant s’il ne peut pas prétendre à une aide alimentaire, la procédure est simple :

1- Prise d’identité
2- Situation sociale
3- Un colis d’urgence lui est attribué dans les heures qui suivent son arrivée.
4- Un enregistrement, avec une carte pour qu’il puisse revenir les semaines suivantes et continuer à avoir le minimum, en termes alimentaire

Basta, après, on pourra discuter de ses conditions de vie, on en aura le temps.
Mais dans un 1er temps, il faut parer à l’urgence et là c’est une question d’heures, max de jours !
Tu penses que cette personne, va devoir se dire « Bon ok, je suis allé les voir, ils vont étudier mon cas, je vais pouvoir dormir tranquille !!! »

On n’est pas dans les temps de prévision de la précarité à travers les mathématiques, les tableaux ou les courbes Excel !

Oui, il y en a qui abuse certainement de cette situation, et alors …cela doit il pénaliser la majorité des autres ?

Des chiffres ?
Ville où je réside ~ 8000 habitants, ~ 200 familles sont enregistrés chez nous et en raison de cette pandémie, 20 % d’inscription supplémentaire depuis le mois d’avril de cette année. Ce qui représente 40 inscriptions !!!
Les fameux dégâts collatéraux qui ne rentrent pas dans les chiffres des victimes du corona virus !!!
Certes, ils ne sont pas morts mais c’est comme si !
Toutes les semaines nous voyons arriver 2 ou 3 familles et très souvent des cas plus que dramatiques avec perte du job et après c’est un effet boule neige dans la spirale infernale de la précarité.
Et ce n’est qu’un début !

Il existe aussi d’autres aides, notamment du soutien scolaire et pour laquelle je me suis proposé pcq, j’en ai la capacité, contrairement à d’autres mais je propose mon aide en fonction de mes facultés et si ça peut contribuer à faire en sorte que ces gamins s’en sortent scolairement et plus tard, avoir un job qui puissent leurs éviter de tomber dans la précarité mais aussi subvenir aux besoins élémentaires de leurs parents qui seront alors âgés … alors je fonce, même je peux leurs donner un coup de main pour distribuer des colis alimentaires. Qui peut le plus, peut le moins :wink:

Là, cerise sur le gâteau, dernièrement, un lycée départemental, à proximité, dont un enseignant nous joint en panique pour nous demander de l’aide à scolariser 5 jeunes migrants, allophone afin qu’il puisse répondre à une employabilité commerciale urgente, en moins d’un an !
Et surtout Monsieur il faut absolument respecter les consignes sanitaires … port du masque obligatoire pendant l’enseignement !!!!!!
Je savais qu’impossible n’était pas français mais là … c’est de l’ordre de l’utopie !
Ha ha ha ha mdr mdr
Ma réponse a évidement été négative. Veux pas y laisser des plumes et risquer de ne plus pouvoir aider les trois gamins et gamines dont j’ai déjà la charge.
Deux de mes collègues ont acceptés le défi. Bon courage les gars !
Ils sont fous ces gaulois mesgosses

A propos des morts, liés indirectement à cette pandémie, ce sont également, tous ces indépendants dont les fonds de trésorerie fondent comme neige au soleil par manque de boulots. Tous ces p’tits resto, dont un grand chez de cuisine avait poussé un coup de gueule en disant que ce n’est pas un report de charge qu’ils leur faut mais purement et simplement, une annulation !
Un cas de fait divers dans ma commune, un artisan en raison de son dépôt de bilan récent, s’est foutu en l’air en s’immolant par le feu et en se jetant du 4e étage de son immeuble !
Ça me rappelle étrangement ces moines bouddhistes tibétains qui le faisaient pour dénoncer l’enfer que leur faisait subir l’état chinois !

Je viens d’une famille très modeste, père ouvrier et mère au foyer. 7 frères et sœurs mais dans les années 60, 70, on arrivait tout de même à s’en sortir. Un jardin d’entreprise, quelques sacs de 50 kg de patates en hiver et on arrivait à vivre, malgré tout !
Aujourd’hui, deux véhicules par famille, les deux parents bossent, avec 1, 2 ou 3 enfants et ils arrivent à peine à s’en sortir !!!

Ce monde où un gars qui courent après un ballon est adulé et est payé 10, 20, 30 , 50 fois ce qu’un médecin, un pilote de ligne peuvent percevoir comme salaire et qui eux, ont la vie de centaines, milliers de personnes entre leurs mains !!!
Mais il y en avait un qui l’avait déjà bien compris par le passé, à propos du jeux, il s’appelait Jules César tronul tronul
Ce monde où, un dirigeant d’entreprise peut parfois perçoir l’équivalent de plusieurs centaines de fois l’équivalent d’un smicard !!!

Oui, c’est basique comme lien mais c’est aussi et surtout tellement réel et révoltant.

Un gars, que tu ne verras jamais dans les médias traditionnels, trop dangereux le mec par ces mots, par ses constatations. Ce gars est pour moi un éveilleur de conscience !
Tu ne le trouveras que sur Internet, notamment « Youtube ». Ce gars s’appelle Franck Lepage.
Un dicton de part chez nous dit « Il y a une arme bien plus efficace que l’épée, c’est la langue ». C’est p’têt, même sûrement, pour ça que les journalistes sont en ligne de mire, notamment dans les conflits !!!

Tu comprends peut être mieux pourquoi j’ai pris comme avatar la tête d’un clown pcq je préfère rire de cette situation, plutôt que de sombrer dans une dépression qui n’arrangerait rien du tout !

Je ne sais pas si je n’ai pas été trop confus dans mes explications mais plus j’écrivais et plus la colère montait, montait … pfffffffffff !
Désolé de ne pas avoir pu répondre à tous les éléments de ton message.
Il y a des jours comme ça où je suis vraiment en colère pcq, juste hier, nous avons reçu, un couple, père et mère, venus demandé une aide alimentaire pcq les deux avaient perdus leurs emplois et pour planter le clou de leur détresse, ils venaient de perdre un de leurs gosses dans un accident de la route !!!

Et malgré tout ça, je suis encore quelqu’un qui préfère toujours une vérité qui dérange à un mensonge qui rassure !

Ouais, vaut mieux en rire mdr

Comme j’avais pu l’entendre dire une fois et qui m’avait rire aux éclats :

Ceux qui se trouvent en haut dans la hiérarchie sociale, quand ils regardent en bas, ne voient que de la merde mais ceux qui sont en bas, eux, ne voient que des trous du culs riree riree

C’est vrai, la France n’a plus de régime monarchique, depuis plus de deux siècles, pour des raisons d’abolitions des privilèges. C’est juste devenue une démocratie républicaine dont quelques marquis se sont accaparés les pouvoirs.
Si je dis ça, c’est pcq j’habite un coin qu’on dit être le berceau de la révolution française.

Une photo que j’avais pu prendre lors de fêtes révolutionnaires, d’un sans culotte (aujourd’hui, on les appelle les « sans dent ») portant une banderole.
Vivre libre ou mourrir visage cachés.jpg
Vivre libre ou mourrir visage cachés.jpg (334.19 Kio) Consulté 296 fois
D’ailleurs, pour anecdote, dans les 1ers jours du mouvement des gilets jaunes, une troupe de CRS de quelques camions sont venus ici … on ne sait jamais, mieux vaut prévenir que guérir :mrgreen:

Pour ceux qui me disent « Mais qu’est ce que tu veux faire à tout ça ? »
Je réponds :



Un peu de mal à parler aujourd’hui …

Ouuups, désolé, c’est vrai que nous sommes sur un forum dédié à la Sclérose En Plaques !!!
Alors, nous allons sortir un peu, maMag et moi, nos ukulélés sous le bras. Elle en joue, comme moi et c’est d’ailleurs comme ça qu’on s’est connu, dans un magasin de musique. Nous allons jouer dans ce magnifique parc du château de la révolution française et penser très fort à vous. En espérant que vous nous entendrez, même si c’est très, très loin pour certains :wink:

Portez vous, tout de même, pour le mieux.
Un pas, une pierre ... et zut, me suis encore cassé la gueule !

Avatar de l’utilisateur
maglight
Accro
Messages : 2690
Inscription : 05 juil. 2018, 11:12
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par maglight » 20 sept. 2020, 12:19

Arf le clown,
ce coup si, c'est pas avec l'oeil humide que je te répond, mais bien à chaudes larmes.
Shed a écrit :
20 sept. 2020, 11:26
Tu as une jolie plume, agréable, claire, limpide, très évoluée mais je ne pense pas poursuivre trop longtemps cet exercice avec toi, dans la mesure, où il me prend du temps et que je ne peux consacrer à des choses, qui pour moi, sont bien plus importantes et prioritaires !
Ta plume sait pourfendre le coeur, au plus profond de sa chaire, n'en doute pas.
Et si tu évoques le cerneau de noix, qu'il te reste, tu nous prouves bien ici, que tu conserves un talent bien intact. :wink:

Nostromo, <2
Nostromo a écrit :
19 sept. 2020, 14:08

En ce moment, certains discours affirment que pour se sortir de l'ornière, l'outil idéal est le grille-pain, et que ceux qui osent avancer qu'un treuil ou simplement pousser la voiture seraient peut-être des méthodes plus appropriées, ne le font que parce qu'ils sont tellement aveugles qu'ils ne voient pas le complot de big dépanneur, Bernard Darniche et l'Automobile Club de France qui se cache derrière.
Merci pour ton exemple, il me renvoie a un vieux souvenir que je chérie, particulièrement.
Pour l'avoir vécu une fois et vu a maintes reprises, sur les pistes de latérite de grand-ouest Africain. Il m'est arrivé de descendre d'un bus pour le sortir d'une ornière ! Ahahahhh, Big dépanneur n'était pas près de venir....et nous avons su nous en passer !

On a utiliser la force du groupe. Nous avons déchargé le toit, pour l'alléger au maximum.
Les brebis, les poules, les sacs de millet , d'oignons et de Sorgo, tout a été descendu et chacun a pris naturellement sa place dans la chaine. Ceux qui n'avaient pas la force suffisante chantaient pour encourager les autres.
Pour rien au monde, je n'aurais cédé ma place, dans cette chaine humaine.
Chacun cramponné a un bout de carrosserie, poussant de concert, nous avons rassemblé nos forces, en jouant avec le balancement du bus et on l'a sorti de là. Certes, ça nous a pris beaucoup de temps, mais là-bas, tu t'en fout du temps ! L'important est juste d'arriver a bon port.
Quand tu fais ce genre d'expérience jeune, tu découvres a quel point, la solidarité, la joie de partager ensemble un petit exploit peut emplir le coeur de fierté, d'empathie et d'amour pour tous ceux qui ont transpirer avec toi, autour de ce bus.

Lorsque le dépanneur se pointe.....pshhttttttt Tout ça disparait !
C'est une perte chère pour le coeur, chère pour l'esprit et la seule personne qui part fière....
.....c'est ce dépanneur qui aura su, lui, te prendre cher ! :twisted:
Il y a de quoi en ressentir tantôt un profond découragement, tantôt une certaine irritation, d'autant plus quand des propos aussi ineptes, dont le seul fondement relève le plus souvent de la fake news
Tout ce que je viens de citer plus haut sur B.G est vérifiable .Tu peux en douter, mais tu peux aussi faire tes propres recherches.
....la video d'Arté, fort intéressante que tu nous as posté sur Big pharma, se conclue en toute fin, justement sur les cours de la bourse de Gilead qui a été un sujet évoqué entre nous. Voilà un début de réponse, sur le fait que Patrick et moi développions un intérêt soudain, sur un sujet qui nous est d'habitude étranger.
Je perçois en effet, ton irritation de nous voir tous les deux, ne pas abonder dans ton sens. Je n'ai pas de problème avec ça, j'ai l'habitude de me heurter a l'avis de la majorité. Le débat d'idée ne peux exister qu'a la seule condition qu'elles soient contraires.
La pensée unique, c'est pas mon truc....c'est une dilution possible du débat qui peut permettre de le faire avancer ou de se voir changer d'opinion. Ce serait donc dommage de s'en priver. :D Non ?
Et demain, tout sera juste quelques suicides de plus, juste quelques chômeurs de plus, juste quelques alcooliques de plus. mais le covid sera (j'espère derrière nous) alors, ça ne rentrera que dans les statistiques sans lien de cause a effet. Pourtant tous ces gens seront des victimes du Covid, qui devrait rentrer en ligne de comptes.
Comme l'observe fort pertinemment Patrick :
Bizarrement, avec tous ces morts du covid, on a une mortalité générale inférieure à 2018 et 2019.
Ce qui est affirmé ici, c'est que {morts du covid, morts pour quelque autre raison que ce soit} est inférieur en 2020 qu'en 2019 et 2018. Or en 2019 et 2018, {morts du covid} était strictement égal à zéro, en 2020 très supérieur à zéro. D'où, c'est imparable : {morts pour quelque autre raison que ce soit} est très inférieur en 2020 qu'en 2019 ou 2018.

Si l'observation de Patrick est vraie, alors ton inquiétude est infondée. Si ton inquiétude est fondée, alors l'observation de Patrick est fausse. C'est soit l'un, soit l'autre : ça ne peut pas être les deux. Je vous laisse vous mettre d'accord entre vous ?
Patrick parle de mortalité et je parle des futures victimes, lié au dommage collatéraux due au confinement et aux licenciement qui se profilent.
Sur quoi voudrais-tu que nous nous mettions d'accord ?
D'un strict point de vue économique, cette crise est certes réelle, mais beaucoup moins sévère, elle fait juste figure de péripétie, que les dernières qui ont eu lieu, celle de 2008 comme celle de 2001. Mébon, chacun est libre de me croire ou pas... Tu verras bien :).
Je tiens le pari, sans problème .....j'espère juste le perdre et te donner raison :)
Shed a écrit :
20 sept. 2020, 11:26
Et malgré tout ça, je suis encore quelqu’un qui préfère toujours une vérité qui dérange à un mensonge qui rassure !
Entièrement d'accord avec toi shed, le courage, c'est ça !
Shed a écrit :
20 sept. 2020, 11:26

Alors, nous allons sortir un peu, maMag et moi, nos ukulélés sous le bras. Elle en joue, comme moi et c’est d’ailleurs comme ça qu’on s’est connu, dans un magasin de musique. Nous allons jouer dans ce magnifique parc du château de la révolution française et penser très fort à vous. En espérant que vous nous entendrez, même si c’est très, très loin pour certains :wink:
Je serais tendre l'oreille :D

Belle journée tout le monde
Tchuss.

Avatar de l’utilisateur
Nostromo
Accro
Messages : 2055
Inscription : 26 mars 2018, 02:32
Ville de résidence : Nyon
Prénom : Jean-Philippe
Ma présentation : viewtopic.php?f=23&t=15577
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Nostromo » 21 sept. 2020, 00:45

Salut Shed :).
Shed a écrit :Tu as une jolie plume, agréable, claire, limpide, très évoluée
Merci, mais pas de fausse modestie : j'en pense autant de la tienne.
Un gars sur ce forum (jeune chercheur en neurologie ou approchant) « romzzZZ », avait parlé du fait que les chercheurs anglais mettaient un peu trop l’accent sur la fonte de l’encéphale, avec le temps, dû à la SEP.
Romain, oui. Chercheur en neurosciences. Un intervenant que j'apprécie beaucoup, mais qu'on voit trop peu par ici. Je suppose que par "fonte de l'encéphale" il faisait référence à l'atrophie cérébrale (on dit également perte axonale), qui touche tout le monde, mais les sépiens ou certaines autres pathologies comme Alzheimer, par exemple, à un rythme plus rapide que les autres. C'est ce qu'on appelle la composante dégénérative de la sep, par opposition à la composante inflammatoire (poussées) et qu'on a pour cette raison longtemps crue spécifique aux formes progressives. On sait aujourd'hui qu'elle se manifeste en fait dès le début de la maladie, même dans les sep récurrentes-rémittentes. Pourquoi "trop" l'accent, d'ailleurs ?
Je risquerais (en exagérant) de me retrouver avec un cerneau de noix, à la place du cerveau. Donc, la bête est belle et bien en train de me bouffer !! Mais je ne la laisse pas faire et fais tout et sans prétention, j’y arrive pas mal en ayant réussis à réduire drastiquement mes symptômes, donc à la calmer :)
On risque la même chose, tous autant que nous sommes... La plasticité du cerveau peut remédier en partie à la neurodégénérescence. D'où l'importance de maintenir un certain niveau de stimulation intellectuelle. Si tu te le sens, je suis prêt à te faire un cours sur les exponentielles :D. Étant donné qu'arrivés à nos âges, rien ne peut être fait pour ralentir cette dégénérescence, ma dernière IRM remonte à plus de quatre ans : à quoi bon perdre du temps à mesurer un paramètre contre lequel il n'existe de toute façon pas de remède ?
Ce que je voulais dire, à demi mot Nostromo, dans mon message précédent, comme l’a très bien explicité Maglight, se sont les dégâts humains collatéraux, qui ne font pas parties des statistiques, courbes ou tableaux Excel, mais qui sont, objectivement, aussi touchés, certes indirectement, par cette pandémie. Mais victimes tout de même. Toujours à des fins électoraliste, on manipule les chiffres, on leurs fait dire que ce qu’on a envie que les autres en retiennent.
J'avais très bien compris, mais irais-tu par conséquent jusqu'à dire que les chiffres de la mortalité générale en France sont manipulés à des fins électoralistes ?
Je vais devoir parler d’une de mes activités journalières pour étayer mes propos. [...] Là, je t’arrête tout de suite pcq tomber dans ce piège, c’est laisser l’immense majorité à l’abandon, livrés à eux même sans qu’ils aient de quoi bouffer !

Oui, il y en a qui abuse, comme dans toute les situations d’entre aide mais en faire payer le prix à tous les autres, c’est pour moi, tout comme le SPF, complètement injuste. Leur slogan étant « Tout ce qui est humain est notre ! »
Les politiques savent déjà bien le faire ça, en prenant juste l’exemple des chômeurs. Diviser pour mieux régner, tu connais la devise, n’est pas !
Tu as choisi le SPF pour aider ton prochain et je trouve ça très louable. Mais ça ne me conviendrait pas : j'ai choisi une autre approche, que je vais essayer de te faire partager à travers deux exemples réels.

1. Je parlais de ma fréquentation des marchés. Il y a une quinzaine d'années, sur un des marchés que je fréquentais à l'époque, j'étais impressionné par un nouveau boucher, un jeune gars qui venait de quitter son emploi dans une société genre Charal ou équivalent, pour se rapprocher de la "vraie vie" et se lancer en indépendant. Il s'était acheté une vieille fourgonnette frigo, il s'était construit un réseau d'éleveurs chez lesquels il sélectionnait ses bêtes, très bons produits à des prix modérés, et puis il faisait tous les marchés du coin pour écouler ses produits. Il travaillait comme un forcené (4 heures - 22 heures, 6 jours sur 7), je ne sais pas comment il tenait. Malgré ça il n'arrivait pas à joindre les deux bouts et, au bout de trois ou quatre ans, il commençait à baisser les bras, on voyait bien que ça allait de moins en moins. A force de discussions (je parlais de la magie du ballon de blanc à la fraîche...) on en était arrivé à la conclusion qu'il lui fallait améliorer son modèle économique avec une base arrière, c'est à dire une boucherie digne de ce nom avec éventuellement un employé qui continuerait à faire les marchés en parallèle. Sauf que ça nécessitait un investissement initial, et pour les banques il n'était qu'un saltimbanque, donc zéro crédit : comme j'avais confiance dans ce gars, je lui avais prêté à taux zéro l'argent qui lui manquait (qu'il m'a intégralement remboursé depuis, et beaucoup plus rapidement que prévu au départ), et lui avait permis de s'installer. C'était un bosseur, il était sérieux, il en voulait : je n'avais pas besoin d'en savoir plus, donc banco. Ca lui a donné un deuxième souffle :) et son affaire marche toujours très bien aujourd'hui (mais il n'en est plus le patron, il a revendu et il est parti vivre sur une autre planète).

2. Un exemple tout con, celui d'un gars de mon quartier (j'habite par choix dans une zone de grande mixité sociale) que je connaissais simplement en tant que voisin de la rue d'à côté, "bonjour - bonjour". Informaticien de son métier, remercié de plusieurs boites pour des raisons qui tenaient entre autres à sa personnalité très... "brute de fonderie", arrivé au bout de quelques années en fin de droits et basculé sur "le social" (ce qui en Suisse t'assure un revenu minimal du genre RSA). Grosse perte de confiance en lui : il y avait pas mal à corriger en particulier sur sa façon d'être, je l'ai pris sous mon aile, je l'ai incité à faire les démarches pour des séances de coaching histoire de lui instiller le minimum requis de diplomatie, en parallèle j'ai demandé à ma chérie de bosser sur son CV, je l'invitais plusieurs fois par semaine pour manger à la maison (vu qu'il n'avait plus vraiment de quoi s'acheter à manger, le gratin de lasagnes qui me fait d'habitude deux services complets pour quatre, y passait en un seul repas avec lui :D ), je lui prêtais ma voiture quand il avait besoin de se déplacer, je lui ai redonné confiance en lui, enfin ça m'a pris des mois, mais aujourd'hui il a retrouvé une situation qui semble stable (je ne vends pas encore la peau de l'ours mais on tient le bon bout) et il va beaucoup mieux. Avec tout ça, on est d'ailleurs devenus très copains. Il avait surtout besoin qu'on lui redonne confiance en qui il était. La semaine dernière il était à l'apéro à la maison, je ne sais pas ce qui lui a pris mais il m'a sorti comme ça, devant tout le monde, que je lui avais sauvé la vie...

Ces deux exemples montrent ma façon de voir les choses : voir ce que je peux faire pour sortir les gens de l'ornière -- mais uniquement dans la mesure où rien ne me permet de supposer que ces gens ne seraient que de vulgaires profiteurs. Au cas par cas donc :). Et je n'aide donc que des personnes que je connais, ne serait-ce que de loin.

Les cas que tu rencontres dans le cadre du SPF sont certainement plus critiques que ceux que j'ai l'occasion d'aider, mais je dirais que c'est avant tout parce que tu interviens nettement plus en aval de quand moi j'interviens, i.e. plus tard dans l'histoire des personnes que tu rencontres : quand tu interviens, c'est quand un point de non-retour a déjà été franchi. Si je trouve très louable une telle action, je ne me sens pas pour autant les cuisses particulièrement brenneuses sur ma façon de procéder, je n'ai pas de problème de conscience sur le sujet. Le colibri, tout ça...
On n’est pas dans les temps de prévision de la précarité à travers les mathématiques, les tableaux ou les courbes Excel !
Voilà : vu le moment où tu interviens, tu n'es plus dans le temps de la prévision, puisque tu n'interviens qu'une fois que le temps de la prévision est révolu. C'est la différence principale entre ton action et la mienne : je m'efforce d'intervenir avant qu'il soit trop tard. Et avant qu'il soit trop tard, ça me permet de filtrer ceux qui, selon moi, méritent d'être aidés. Mon boucher comme mon voisin étaient tous les deux à un cheveu de basculer, je leur ai gardé la tête hors de l'eau le temps qu'il fallait. Ce qui compte selon moi est simplement d'avoir cette capacité à anticiper les choses, peu importe ensuite que cette capacité te soit offerte par les mathématiques et autres courbes Excel, dans le partage d'un ballon de blanc de bon matin, ou plus généralement dans la confiance que tu réussis à instaurer avec tes interlocuteurs : tous les outils sont bons à prendre, s'ils peuvent permettre d'éviter qu'on atteigne le point de non-retour.
Oui, il y en a qui abuse certainement de cette situation, et alors …cela doit il pénaliser la majorité des autres ?
C'est déjà le cas à chaque fois que quelqu'un abuse de l'aide : tolérer les abus, c'est accepter l'idée que chacun de ceux qui sont réellement dans le besoin se fasse niquer. C'est arithmétique...
Des chiffres ?
Ville où je réside ~ 8000 habitants, ~ 200 familles sont enregistrés chez nous et en raison de cette pandémie, 20 % d’inscription supplémentaire depuis le mois d’avril de cette année. Ce qui représente 40 inscriptions !!!
Les fameux dégâts collatéraux qui ne rentrent pas dans les chiffres des victimes du corona virus !!!
Certes, ils ne sont pas morts mais c’est comme si !
J'ai toujours admis que les contraintes sanitaires provoquées par la lutte contre le virus ont provoqué une crise économique. Je n'ai aucun mal à envisager que cette crise économique puisse t'envoyer de nouvelles personnes. Il reste que ces contraintes sanitaires ont été mises en place pour sauver des vies, objectif qu'elles semblent tout à fait avoir remplies (y inclus d'ailleurs les éventuels suicides pour quelque cause que ce soit) : quand le choix est entre perdre son job ou perdre la vie, je ne suis pas certain qu'il ouvre la porte à beaucoup d'hésitation. Merci d'essayer d'en tenir compte :).

Par ailleurs, cette crise économique est, selon toute vraisemblance, appelée à ne pas durer et à être suivie d'un redémarrage rapide, une fois qu'on sera débarrassé du virus. Rien à voir notamment avec celle de 2008. Si j'utilisais le même type de vocabulaire que celui qu'utilisent certains pour désigner la covid, je pourrais donc dire que cette crise n'est qu'une "crisette". Une telle formulation serait odieuse : je sais. Mais pas "grippette", alors ? Je connaissais personnellement (pour l'instant) deux personnes qui y ont déjà laissé leur vie, dans cette "grippette", un grand oncle du côté de ma femme et un ancien voisin de quand j'habitais à Londres. Ca n'a certes rien à voir, puisque ce n'est pas leur boulot qu'elles ont perdu...
Ma réponse a évidement été négative. Veux pas y laisser des plumes et risquer de ne plus pouvoir aider les trois gamins et gamines dont j’ai déjà la charge.
Merci : en tant qu'individu, on est obligé de sélectionner ceux qu'on va choisir d'aider.
Je viens d’une famille très modeste, père ouvrier et mère au foyer. 7 frères et sœurs mais dans les années 60, 70, on arrivait tout de même à s’en sortir. Un jardin d’entreprise, quelques sacs de 50 kg de patates en hiver et on arrivait à vivre, malgré tout !
Aujourd’hui, deux véhicules par famille, les deux parents bossent, avec 1, 2 ou 3 enfants et ils arrivent à peine à s’en sortir !!!
Le parallèle que tu dresses ici est fort intéressant. Mag parlait de seuil de pauvreté. Or le seuil de pauvreté est une donnée fluctuante, qui se base sur un pourcentage du revenu médian : plus le revenu médian (ce que gagnent les classes moyennes) est élevé, plus le seuil de pauvreté est élevé. Et il se trouve qu'en termes de niveau de vie, le "seuil de pauvreté" actuel (celui qui correspond à 60% du revenu médian) correspond assez précisément, compte étant tenu de l'inflation, au revenu médian du début des années 70. Si tu préfères, tu prends quelqu'un de la classe moyenne de 1970, tu lui augmentes chaque année ses revenus de l'inflation constatée, bin aujourd'hui elle se retrouve au seuil de pauvreté. Comment expliquer qu'elle vive plus mal aujourd'hui qu'en 1970 ?
Ce monde où un gars qui courent après un ballon est adulé et est payé 10, 20, 30 , 50 fois
Il est peut-être payé autant tout simplement parce que sa seule présence fait entrer plus d'argent dans les caisses du club, que son salaire n'en fait sortir. Ca me fait mal de le reconnaître mais rien qu'à ce titre, son salaire est amplement mérité... Maintenant, s'il n'y avait plus personne pour aller l'applaudir, ou pour acheter (à dix fois le prix de revient) "son" maillot ou "ses" chaussures (fabriqués en Chine toussa) etc., ça serait évidemment une autre histoire. Mébon :). Reste plus qu'à faire passer le message aux principaux intéressés : ceux qui permettent à un tel système d'exister.
Ce gars s’appelle Franck Lepage.
J'essaierai de regarder, mais sans grand espoir car je n'aime pas me faire suggérer mes opinions :). En plus en ce moment je dois regarder le film en préproduction d'un cinéaste-poète suisse, un certain Daniel Duqué, et lui soumettre une critique constructive, ce qui risque de me prendre plus longtemps que le seul visionnage...
Et malgré tout ça, je suis encore quelqu’un qui préfère toujours une vérité qui dérange à un mensonge qui rassure !
Je préfère la réalité, peu importe qu'elle dérange ou qu'elle rassure, à tout le reste. Tiens par exemple, puisqu'on parlait de pauvreté, tu demandais, je ne sais plus où, où se situait la Suisse de ce côté. Il se trouve qu'il y a plus de gens (en % de la population totale) en dessous du seuil de pauvreté en Suisse, qu'en France. La raison en est que la France fait partie du peloton de tête des pays d'Europe où il y a le moins de pauvreté. Sensiblement moins qu'en Allemagne ou en Suisse, par exemple, quant au Royaume-Uni ou l'Italie ou l'Espagne n'en parlons même pas. C'est une "vérité", en tout cas une réalité, mais dérange-t-elle, ou rassure-t-elle ?
Alors, nous allons sortir un peu, maMag et moi, nos ukulélés sous le bras. Elle en joue, comme moi et c’est d’ailleurs comme ça qu’on s’est connu, dans un magasin de musique. Nous allons jouer dans ce magnifique parc du château de la révolution française et penser très fort à vous. En espérant que vous nous entendrez, même si c’est très, très loin pour certains :wink:
Je vois très bien à quelle ville tu fais référence :) et j'espère que votre prestation vous aura été autant agréable qu'aux oreilles de vos spectateurs.

Toujours le même plaisir que d'échanger avec toi, mais faut pas que ça te fatigue non plus :).

A quand tu veux,

Jean-Philippe.
sep récurrente-rémittente depuis 1993, diagnostiquée en 1995.

Avatar de l’utilisateur
Lune
Passionné(e)
Messages : 1376
Inscription : 14 avr. 2018, 20:07
Contact :

Re: Coronavirus

Message non lu par Lune » 21 sept. 2020, 22:11

Coucou !

Un sujet sur l'exponentielle, dans Ciel et Espace, en résumé
"Une croissance annuelle du Produit Intérieur Brut de 2 % est en réalité une pente raide.
Augmenter une quantité de 2 % par an, revient à la doubler tous les 35 ans, à la multiplier par 50 tous les 200 ans etc ...
La croissance économique concordant avec l'énergie consommée, pour une augmentation de 2 % par an, il faudrait dans 463 ans, toute l'énergie émise par le Soleil, reçue à la surface de la Terre. Et dans 2000 ans, toute l'énergie des étoiles de la Voie lactée.
Les chiffres traversent le temps ..."

Shed, on raconte que le berger est un être rêveur et contemplatif. Il s'entretient avec les planètes, confère avec les étoiles. Il lit dans le ciel.
Comme un astronome ...
Bon ukulélé

Le PC est épuisé, donc une longue pause va s'imposer.

Portez vous bien
Le vent, le sable et les étoiles ... sur cette nappe mal éclairée, des hommes qui ne possédaient rien au monde, partageaient une invisible richesse.
Antoine de Saint-Exupery

http://surlalune.e-monsite.com

Répondre

Revenir à « Humeur du jour... »